La vérification générale périodique des chariots élévateurs

Dans les industries, les ports ou sur les chantiers de construction, l’utilisation des chariots élévateurs représente des risques importants. Pour la sécurité des travailleurs et des usagers, le Code du Travail impose des vérifications de façon périodique : on parle de vérification générale périodique des chariots élévateurs.

Qu’est-ce qu’une vérification générale périodique des chariots élévateurs ?

La vgp chariot telle que définie par le Code du Travail, est une vérification de l’état de conservation des équipements de travail. Elle a été mise en place pour déceler en temps utile toute détérioration susceptible de créer des dangers.

Tout les guides

Dans quels cas la vérification générale périodique est-elle obligatoire ?

Pour rappel, le Code du Travail n’impose pas le contrôle vgp que pour les chariots élévateurs. Tous les appareils et accessoires de levage sont concernés par cette vérification. Les ponts élévateurs et les nacelles ne font pas exception à la règle. Vous devez procéder à la vgp pont roulant tous les 12 mois et la vgp nacelle tous les 3 ou 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.